linnett hernández valdés

page linnett-hernandez

CV Linnett Hernández Valdés

Née à la Havane, formée à l’Instituto Superior de Arte de Cuba, Linnett Hernández Valdés a une carrière considérable en tant que comédienne de cinéma et de théâtre. Interprète rattachée au Teatro El Público depuis 2006, elle commence son parcours international en Colombie en jouant dans les films L’homme de chevet (d’Alain Monne, 2008 ; rôle : Lina la boxeuse) et Del amor y otros demonios/De l’amour et d’autres démons (de Hilda Hidalgo, 2008 ; rôle : l’esclave Caridad) ; dans ce même pays, elle fera partie de la troupe de Doña Flor y sus dos maridos/Doña Flor et ses deux maris, mise en scène par Jorge Alí Triana (2009). En 2013, elle participe à plusieurs longs métrages à Cuba, dont La espuma de los días/L’écume des jours (de Fernando Timossi, rôle : Sandra), Boccacherías Habaneras (de Arturo Sotto, rôle : la maquilleuse), et Caballos/Chevaux (de Fabián Suárez, rôle : Galaxia). Plus récemment, elle a joué dans Vaginas/Vagins, mise en scène de Osvaldo Doimeadios (la Havane, 2015), et dans la pièce Eclipse de Jazz Vila (Florida-USA, 2017). On remarquera son interprétation du rôle de la Patria dans Antigonón-Un contingente épico, texte de Rogelio Orizondo et mise en scène de Carlos Díaz (Premio Nacional de teatro 2015, à Cuba) ; avec cette pièce de Teatro El Público, qui porte un regard critique, plein d’humour, sur les réalités cubaines contemporaines, la troupe remporte un véritable succès international, avec des tournées en Amérique latine, aux États-Unis et en Europe, entre 2013 et 2017. En 2018, elle revient à Paris et reprend le monologue Santa Cecilia de Abilio Estévez – qu’elle avait créé en 2012 – dans la mise en scène de Ivan Jimenez.