jean massé

jean massé

masse.jean29@gmail.com

CV jean massé

Actuellement en formation (mise en scène) à l’école du Théâtre National de Strasbourg (TNS, promotion 2020), Jean Massé est aussi comédien. Il est titulaire d’un master en études théâtrales (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) et étudiant au Département d’Histoire et Théorie des Arts (DHTA) de l’École Normale Supérieure-rue d’Ulm. Il a également poursuivi sa formation artistique au Conservatoire Paul Dukas du 12e arrondissement, à Paris. Ses prestations en tant qu’interprète concernent divers projets : La Forge (avril 2016, mise en scène de Romain Pellet, librement adapté de Le Schizo et les langues de Louis Wolfson ; rôle de Louis Wolfson), Les Sacrifiées de Laurent Gaudé (juin 2015, mise en scène de Carole Bergen, au Conservatoire Paul Dukas), Les Trois sœurs de Tchekhov (mai 2015, mise en scène de Kenza Jernite ; rôle de Koulyguine), le monologue freddie de Abilio Estévez (mars 2015, mise en scène de Ivan Jimenez, cie. trazo ; rôle de Freddie) et Macbeth de Shakespeare (mai 2014, mise en scène d’Agnès Curel au Théâtre de l’ENS ; rôle de Macbeth). En tant que metteur en scène, avec le soutien du Théâtre de la Colline, et en collaboration avec Eddy D’Aranjo, il a participé au Festival Mitos21 à Salzbourg (Autriche), avec une performance sur le thème “l’avenir de la religion” : Conchita Wurst’s Carnival or How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb (mars 2015). Ensuite, en collaboration avec Allan Périé, il a fait la mise en scène de Sur l’eau (juin 2016), spectacle librement adapté de deux contes fantastiques de Guy de Maupassant (« La Nuit » et « Sur l’eau »). Sa dernière pièce, Les disparitions. Pièce de chambre (2019) est une mise en scène du texte de Christophe Pellet, dans le cadre de sa formation au TNS.